St-Petersbourg

(GMT +3)

Toujours plus au nord, l’air se rafraîchit!

Nous visitons une ville qui nous semble, au premier abord, avoir quelque peu dépassé son âge d’or et perdu son éclat d’antan! Mais le charme de cette “Venise du nord” où tous les russes du pays semblent se marier en limousine nous rattrape rapidement!

La nuit, les ponts gigantesques se lèvent dans une danse féerique pour laisser passer les cargos venus de la mer et nous émerveillent (peut-être un peu trop, ce qui nous fait passer une très courte nuit).

Le jour de notre départ le soleil nous accompagne et nous montre un autre visage de cette ville.
Malheureusement notre départ ne sera pas si facile que prévu!

Notre billet de train suisse est incompréhensible pour les contrôleurs russes et la réservation que nous n’avions pas jugée nécessaire se trouvait en fait être INDISPENSABLE!!! On ne nous laisse pas entrer dans le train!

Nous prenons alors conscience de la difficulté de la langue et de l’administration russe…
Plusieurs heures plus tard, lorsque nous trouvons enfin la seule personne parlant un anglais très approximatif de la gare, qu’elle nous envoie à l’autre bout de la ville (dans un quartier très louche) et que nous avons un autre billet nous pouvons enfin entrer dans un train!  Malheureusement, ce train n’est pas le train rapide que nous avions prévu (3h30 St-Petersbourg_Moscou) mais un premier entraînement au transsibérien (8H St-Petersbourg_Moscou) ce qui nous amènera à Moscou à 3h22!

Nous prenons donc ce train d’avant guerre et avons le plaisir de faire la connaissance de Dimitri et Christina ce qui valait bien ces quelques désagréments…

…Finalement les aléas du voyage nous apportent bien du bonheur!

Comments are closed.

5 Responses