Trans-Mongolien partie I

Il est 4h50 lorsque nous embarquons dans la fameuse ligne qui circule depuis Moscou et va jusqu’à Pékin en passant pas Oulan Bator! C’est le train le plus « touristique » que nous avons pris jusque là. Ce n’est plus un train russe, mais chinois et les contrôleurs parlent l’anglais. De plus nous ne voyons pas une seule personne locale, mais uniquement des backpackers venus du monde entier!

Nous prenons place et rencontrons nos « colocataires »: Un belge et un australien voyageant depuis quelques semaines chacun. Nous échangeons adresses et « bons plans » de voyageurs et avons la chance, encore une fois, de tomber sur des personne qui nous correspondent beaucoup! Une bonne occasion de pratiquer notre anglais.

Gentiment le soleil se lève et nous offre un spectacle d’une force inouïe! Une légère brume sur le lac donne à ce paysage une sorte de quiétude mystique indescriptible…

Ce trajet n’est pas très long mais ponctué d’arrêts interminables à la frontière (environ 5h pour la douane russe et 2h pour celle de Mongolie). Mais des sorties dans les villages, des aller et retours étranges du train et des jeux de cartes avec nos compagnons de cabine rendent le tout assez agréable.

Le paysage change encore, les forêts laissent définitivement place aux steppes qui s’étirent à perte de vue…
…Nous voilà en Mongolie.

Comments are closed.

3 Responses

  1. Pierre & A.-C. says:

    Merci Mélanie et Maurice.
    Vous nous faites vivre un beau voyage. Vous « traînez! »… Super!
    Hemingway était un voyageur. Il aimait les trains. Probablement comme ceux que vous emprunté et photographié.
    Comme ce village est coloré!
    Encore tout de bon !
    Pierre & A.-C.

  2. JP says:

    Dans votre long voyage, vous apprenez même… la patience !
    Merci de vos nouvelles. On vous suit et je vous embrasse

  3. Suzanne says:

    Bonjour à vous deux,

    Malgré mes nombreuses tentatives (mails, téléphones) je n’ai pas réussi à joindre mon amie Bassanjargal.

    Quoiqu’il en soit, avec ou sans elle, vous allez tomber sous le charme de ce petit coin de paradis et changer vos habitudes alimentaire (mouton et airak – lait du jument fermenté, une expérience inoubliable).

    Beaucoup de plaisir à vous deux.

    Suzanne