Vientiane

(GMT +6)

Nous prenons un « micro avion » en direction du Laos (puisque nous avions du réservé notre billet de sortie de la Chine depuis la Suisse pour l’obtention du visa)!
C’est un « saut de puce » mais nous voilà dans un nouveau pays avec une nouvelle monnaie, une nouvelle langue, une nouvelle écriture et surtout un nouveau climat! Nous qui venions des montagnes (1’800 m) avec un climat tempéré, nous débarquons à Vientiane vers 14h à 35°C à l’ombre!

Nous prenons notre premier tuk-tuk pour aller directement à une auberge!
C’est une très belle surprise: nous découvrons un petit « havre de paix » un peu en dehors du centre ville et essayons de nous acclimater! Nous montons pour la première fois du voyage notre moustiquaire et nous nous sentons vraiment « comme en vacances »!

Nous nous offrons une journée de détente. Nous allons dans le parc d’un temple prendre une leçon de méditation avec des novices. Puis nous grimpons dans une petite cabane dans un arbre pour faire des saunas (à volonté), boire des thés à profusion et faire une heure de massage… (le tout nous coûtera à peu près 6 frs…=0)

Il fait très chaud et vraiment lourd… Nous prenons le rythme du sud: nous nous traînons au lieu de marcher, goûtons aux joies de la sieste et apprenons la « zen attitude »!

Les laos sont extraordinairement calmes, sereins, souriants et accueillants! Un vrai bonheur!!!
Un soir, nous nous attablons avec la famille de l’auberge, buvons quelques bières avec eux et sympathisons. Ils veulent savoir comment est notre pays, s’il y a des rizières, quel est le climat, sont tout content de nous expliquer les endroits à ne pas manquer au Laos et nous font goûter quelques spécialités: des coquillages du Mékhong avec une sauce extrêmement épicée, du riz gluant bouilli dans feuilles de banane et des chenilles frites aux herbes… Une soirée mémorable…

Vientiane est peut-être la capitale mais cette ville nous apparaît plutôt comme un village. Il est agréable (en dehors des heures de grosse chaleur) de s’y déplacer à pied et les gens y sont incroyablement gentils…
De plus, cette ancienne colonie regorge de petit déjeuné « à la française » dont nous nous délectons. Nous restons finalement bien plus longtemps que prévu dans notre petite auberge…

Et malgré toutes les merveilles à voir au nord, nous prenons la décision de ne pas y aller et de vivre plus tranquillement notre descente vers le sud sans courir après toutes les visites touristiques!

Comments are closed.

4 Responses

  1. Loïse says:

    Vous avez pris des couleurs en tout cas 🙂 Prenez le temps de vivre c’est tellement beau… Que du bonheur pour la suite…Gros bisous

  2. JP says:

    Grâce à vous, je découvre bcp de choses étonnantes sur notre vaste monde. Merci de nous raconter tout ça… Et bientôt vous allez rejoindre vos parents… Super ! Je vs embrasse

  3. Pierre & A.-C. says:

    Merci de nous inviter à votre voyage!
    A bientôt.
    Bisous
    Pierre & Anne-Catherine