Yunnan

(GMT +7 )

Après tant de pays différents, de grandes villes, de découvertes, de merveilles en tout genre et de sollicitations diverses, nous avons réellement besoin de ralentir le rythme et de nous reposer.

Nous trouvons une auberge calme donnant sur une jolie cour arborisée et nous y restons quelques jours pour ne rien faire, quel bonheur!

Un jour nous louons tout de même des vélos à l’auberge. Mais nous arrivons à nous perdre! Nous devons alors « grimper » sur une petite montagne et sommes à bout de force lorsque nous arrivons au sommet! Mais nous découvrons avec plaisir que nous sommes arrivés par hasard dans le parc de temples le plus connus de la région. Nous économisons donc l’entrée puisqu’en Chine tous les sites sont payant mais que si l’on arrive par l’entrée principale, là où vous déposent les bus ou les taxis, les autres entrées sont gratuites!

Nous prenons ensuite un bus pour explorer plus en profondeur la campagne et nous ressourcer au calme. La végétation devient luxuriante, les bananiers poussent de toutes part, nous arrivons bien au sud!

Nous sympathisons avec un touriste taïwanais qui connait les bonnes astuces, nous explique mieux le fonctionnement de l’Etat chinois et nous sert de traducteur! Grâce à lui nous trouvons une voiture et visitons les plus grandes rizières en terrasses du monde. Nous visitons des villages de paysans et pouvons même entrer dans certaines maisons.

Les habitations ici sont souvent sans porte et sans fenêtre, les toits sont fait de chaume et les mur sont en terre crue! Nous qui avions laisser tombé la visite des toulous (fameuses maisons de terre crues chinoises classées à l’UNESCO), nous sommes ravis de toutes ces découvertes!

Ici il n’y a rien à faire, mais nous décidons de rester plusieurs jours… Nous nous levons chaque matin avant le soleil pour nous émerveiller des premiers rayons sur les rizières, puis, nous attendons patiemment le soir pour apprécier les couleurs que les couchers de soleil reflètent sur ces étendues d’eau aux formes étranges!
Nous rencontrons deux photographes italiens venus ici pour capter ces moments d’exceptions et prenons des « leçons de photographie » à leurs côtés…

Nous reprenons la route dans un étrange bus-lit (en pleine journée) pour nous rendre dans la dernière ville de cette province chinoise.
Nous trouvons là des masseurs aveugle sur le trottoirs et nous nous offrons une petite séance qui paraît être un demi heure de torture mais qui nous débloque à tout les deux nos dos bien sollicités!

D’une manière générale la Chine est un pays impressionnant! C’est une nation d’ordre et de désordre à la fois. Chaque matin, les employés sont regroupés devant leur lieux de travail, bien rangés par lignes et droit comme des piquets, et ils ont droit à un discours du patron. Les personnes responsables de la sécurité sous divers uniformes sont omniprésent et les caméras ne vous lâchent jamais des « yeux ». Mais à côté de ça, les gens crient, crachent, s’engueulent dans la rue, vous dépassent sans gène dans les queues (même si vous êtes déjà en discussion avec la personne au guichet) et quatre policiers à un carrefour ne sont pas suffisant pour empêcher les véhicules et les piétons de passer au rouge!
L’égalité des sexes (et l’émancipation des femmes) est bien ancrée dans cette société! Les femmes travaillent sur les chantiers, construisent des routes, portent les sacs de riz dans les champs autant que les hommes, les messieurs s’occupent énormément des enfants et chacun conserve son nom de famille.

Mais c’est un pays où le régime reste bien souvent intolérant et intolérable (même si cela reste difficile de s’en rendre compte en tant que touristes)!

Comments are closed.

2 Responses

  1. Loïse says:

    Ouhouh de nouvelles photos… Elles sont magnifiques surtout les rizières….
    Merci beaucoup pour ce partage 🙂 Prenez soin de vous Gros bisous
    Loïse

  2. Pierre & A.-C. says:

    Merci pour ces niouzes. Comme nous sommes contents. Regardez bien autour de vous, vous pourriez rencontrer Maric et Lucien! ;-))) Bisous