Batticaloa-Colombo

(GMT +5:30)

Nous prenons le train pour traverser le pays d’est en ouest.
Encore une fois, le voyage est ponctué de rencontres. On nous offre à manger, on nous fait goûter et découvrir des spécialités du coin. Ce sont des moments de partage d’une grande intensité!

Puis, nous rencontrons un homme extraordinaire. Il est tamil (l’ethnies minoritaire du Sri Lanka) et bien décidé à être notre guide pour la journée!
Il nous explique comment il a vécu la guerre. Il faut savoir ce que ce sont les colons anglais qui ont « importés » des tamils d’Inde (parce que les singalais refusaient de travailler pour eux dans les champs) et que lorsque l’indépendance a été proclamée les deux ethnies se sont déchirées pendant plus de trente ans.
Il nous raconte comment il s’est fait tiré dessus par l’armée, puis son coma et les problèmes de mémoires qui l’handicapent énormément depuis (au point d’avoir fait cinq tentatives de suicide)!
Il nous explique comment la folie des hommes et leur ego a pu mener des frères à s’entre-tuer et à détruire leur propre pays…
Nous écoutons bouche bée ses récits et ne comprenons pas comment tout ce malheur et toute cette tristesse peuvent sortir de la bouche de cet homme alors que c’est en contradiction totale avec ce qu’il dégage. Il y a du bonheur dans ses yeux, de l’amour sur son visage et une énergie incroyable malgré ses 71 ans.

Arrivés à Colombo, notre ami veut nous faire découvrir l’architecture d’un temple hindou et nous explique tout ce qu’il y a à savoir sur cette religion. Il nous promène dans le quartier indien. Il y a du monde, du désordre, des odeur d’épices, du bruit, des couleurs, on se sent un peu en Inde!
Puis, il veut nous présenter son frère, sa sœur, sa nièce,… Nous faisons le tour de sa famille et recevons, à chaque fois, à boire, à manger et surtout tant de sourires et d’amour!
Il veut encore nous ramener à notre hôtel, mais nous insistons pour rentrer seul. Il est tard et nous avons déjà tant reçu.

Il demande alors à quelqu’un qui prend le bus de contrôler que l’on ne nous fera pas payer trop cher. Nous ne connaissons pas cette personne mais elle nous paye le bus et nous emmène jusque devant notre hôtel…

…Quelle journée merveilleuse, quel pays incroyable, quelles rencontres formidables…

Comments are closed.

2 Responses

  1. Pierre & A.-C. says:

    Merci,
    Nous vous trouvons très courageux. Nous avons l’impression que vous connaissez tout le monde et qu’il vous connait. Bravo d’approcher ainsi les gens. Vous leur faites confiance et vous la rende. Bonheur!
    Restez cependant prudents.
    Ici, le temps n’est pas beau depuis longtemps. Il neige à mille mètres… La déprime nous menace tous.
    Merci pour vos témoignages.
    Bisous.
    Pierre & Anne-Catherine

  2. Loïse says:

    Ce qu’est bien avec votre voyage c’est que on voit le soleil grâce à vous. 🙂 🙂

    Gros bisous et à tout bientôt