Chiang Mai

(GMT +6)

Après 12h de train de jour (les trains de nuit étant complets), nous arrivons au nord de la Thaïlande. Le voyage est agréable. Nous recevons trois fois à manger (comme dans un avion) et le service détonne quelque peu avec l’état (vétuste) du train. Les paysages de forêts sont superbes et nous rappellent un peu le Laos (dont nous ne sommes pas loin).

Chiang Mai est une « petite ville » (de 200 000 habitants), mais honnêtement  nous cherchons où sont les habitants!
Vu les 300 guesthouses, les restaurants à chaque coin de rue et les innombrables agences, cette endroit ressemble plus à un catalogue touristique qu’à une ville. Les activités proposées (cours de cuisine, balades à dos d’éléphant, visites des femmes girafes dans leur (milieu naturel) village et j’en passe) ne nous tentent pas vraiment tant l’afflux touristique est gigantesque…
Bref, vous l’aurez compris, Chiang Mai est touristique à souhait!

Nous visitons les marchés (encore). Celui du soir (touristique) est coloré et remplis d’artisanat local. Le marché « local » (qui est touristique quand même) est agréable pour manger des petites spécialités thaïlandaises. Mais nous prenons surtout beaucoup de plaisir à visiter le marché aux fruits (qui est le plus authentique). Nous le parcourons en scooter, nous achetons des fruits et des légumes que nous plaçons dans notre petit panier et faisons un peu « couleur local » sous le regard amusé des thaïlandais.

Mais nous sommes montés au nord pour visiter des constructions en terre crue. Nous prenons donc rendez-vous avec un architecte (allemand) qui vit ici depuis 18 ans. Il nous fait visiter le « show room » de son entreprise, puis, nous emmène dans une école. Nous sommes impressionnés par la qualité des finitions et du travail! Les constructions en terre et en bambou sont très belles et professionnelles, il faut dire qu’il s’entoure des meilleurs, certains constructeur viennent de très loin (à l’image de certains sols qui sont construit par Martin Rauch (alias le « Master ») en personne). Ces visites nous donnent beaucoup de belles idées.

Puis, pour notre dernier soir ici, nous faisons une petite « entorse » à notre budget et nous nous offrons des pizzas au feux de bois dans un joli restaurant!
C’est fou ce que l’on peut apprécier le goût de quelques tomates et de fromage sur une pâte…

L’esprit humain a ça de particulier qu’il ne connait la valeur d’une chose que lorsqu’il en est privé…

Comments are closed.

One Response

  1. Pierre & A.-C. says:

    Nous ne nous privons pas de vos images et textes passionnants. Cette maison nous parait extraordinaire. Vous avez certainement d’autres clichés que vous nous montrerez à votre retour, espérons-le. Continuez!
    A bientôt et plein de bonnes expériences (encore) ;-))
    Pierre & Anne-Catherine