Kandy

(GMT +5:30)

Nous commençons notre visite du Sri Lanka par une petite ville (classée au patrimoine mondial de L’UNESCO . Kandy est un joli village de montagne s’arrangeant autour d’un lac.
L’air y est plus frais et cela nous fait du bien!

Nous mangeons plusieurs fois au « Muslim hôtel qui n’est en réalité pas un hôtel mais un petit restaurant local. Nous y goûtons le fameux « kottu roti » (spécialité culinaire srilankaise) et tombons sous le charme des épices du pays.
Nous nous rendons alors au marché. Il est composé de deux parties: l’une plus touristique avec ses marchands de souvenirs et ses rabatteurs et l’autre plus locale avec ses fruits et légumes, ses poissons et ses épices vendus à la criée. Nous apprécions particulièrement la deuxième avec son chaos, ses odeurs et son vacarme!
Puis, nous passons plusieurs heures à observer le chargement et le déchargement de lourds sacs d’épices dans une petite ruelle. C’est un ballet de camions en bois qui déversent leurs cargaisons sur le dos d’hommes en tenue traditionnel.

Kandy étant un peu plus touristique, on nous propose (pour la première fois au Sri Lanka) de nous emmener dans des jardins d’épices, des monastères importants ou des orphelinats d’éléphants… Comme nous connaissons bien les rabatteur (après ces quelques mois en Asie), nous ne nous laissons pas avoir, mais nous en invitons un à boire un verre et profitons de lui poser quelques question sur son travail et sur son pays !
Il nous raconte alors qu’il travaillait à l’époque dans un hôtel mais qu’aujourd’hui il est « street boy ». Il amène des clients dans des magasins, des hôtels ou des restaurants (dans lesquels il est commissionné) et gagne environ 60% de la facture! (Eh oui, en Asie il vaut mieux trouver les choses par sois-même si l’on ne veut pas payer le prix fort!)
Le salaire moyen d’un srilankais est de 1000 roupilles par jour (de travail) ce qui donne environ 25000 roupille par mois (185 Chf)! Mais depuis la fin de la guerre, les prix augmentent énormément dans tout le pays et beaucoup de srilankais partent travailler au moyen-orient. Ce sont souvent les femmes qui laissent leur famille et partent gagner de l’argent à l’étranger car elles obtiennent le visa facilement et gratuitement (pour les pays arabes).

Finalement, Kandy est peut-être un peu plus touristique, mais nous sommes surpris de voir, au cours de nos promenades une quantité impressionnante d’animaux.
Les singes, les varans et les oiseaux exotiques peuplent la ville et vivent en harmonie avec ses habitants.

Comments are closed.

3 Responses

  1. Pierre & A.-C. says:

    Nous apprécions toujours vos commentaires.
    Les photos de L’aigrette garzette et du marché sont très belles.
    Merci et bonne route!
    Bisous à vous deux.
    Pierre & Anne-Catherine

  2. Pierre & A.-C. says:

    Hello!
    Le contenu du 20.05 est inaccessible pour nous. A corriger. Merci.

    A Istanbul, istiklal cache ses terrasses au sommet des immeubles. Acrefe! (santé)

    Nous avons eu du plaisir à vous entendre par Viber…

    A bientôt!

    Pierre & Anne-Catherine

  3. melmo says:

    C’est fait 😉
    Pour nous aussi ça a été un plaisir!!
    A très vite!