Kratie

(GMT +6)

Nous partons au petit matin de notre île paradisiaque.
Peng et sa famille nous offre un petit bracelet de cérémonie à chacun accompagné de bons voeux pour la route, preuve qu’ils nous ont apprécié.

Nous prenons le bateau, puis un minibus qui nous emmène jusqu’à la frontière. Dans le trajet, les formalités des visas sont inclues. Un homme ramasse donc nos passeport (sans contrôler si la photo correspond à notre visage) et nous passons la frontière à pieds et sans passeport! Il n’y a aucun contrôle si ce n’est la prise de notre température (et le paiement du visa).
Nous attendons ensuite notre bus pendant trois (longues) heures au soleil de midi.
Lorsqu’il arrive enfin, nous nous rendons vite compte qu’il y a bien plus de passagers que de places! Les plus chanceux ont des places assises, les autres sont assis sur des caissettes en plastiques réparties dans l’allée centrale. Ce bus bondé ne possède, en plus, pas de climatisation ce qui rend ce voyage particulièrement fatiguant.

Nous arrivons à Kratie à la tombée de la nuit. Cette petite ville coloniale possède, selon les habitants, les plus beaux couchés de soleil sur du Mékhong du Cambodge. C’est notre première ville dans ce pays et nous sommes frappés par la saleté et la pauvreté.

Nous louons des vélo et prenons le “ferry” (barque en bois avec un moteur attaché par des ficelles).
Nous nous rendons sur l’autre berge du fleuve. Là, nous nous retrouvons dans un endroit complètement épargné par le tourisme. Les enfants sortent de leur maison pour nous saluer au point que nous n’arrivons pas à discuter ensemble. Nous avons l’impression que notre promenade se transforme en “balade présidentielle”.

Après 50 km de vélo dans des petits villages, nous montons sur une petite colline ou résident des nonnettes. Là, nous tombons sur une famille de singes! Nous passons un bon moment à observer ces “petits humains”. Mais lorsque Mo s’approche d’un peu trop près pour prendre une photo, ils nous rappellent rapidement qu’ils restent des animaux sauvages.

Le dernier jour, nous visitons une île et rencontrons un couple de français sympas. Nous passons une belle journée avec eux.
Il sont en voyage depuis huit mois et cherchent l’endroit idéal pour s’installer!

…A la recherche du paradis! (Que nous leur souhaitons de trouver!)

(www.walkingonadream.org)

Comments are closed.