Kuala Lumpur

(GMT +7)

Nous repartons de la jungle pour atteindre la ville!
Après une traversée du fleuve spectaculaire  nous ne trouvons malheureusement pas de bus pour Kuala Lumpur. Nous testons alors pour la première fois de notre voyage le covoiturage (ce qui nous permet d’avoir les informations touristiques durant le transport).
Nous arrivons à KL sous une pluie battante (et apprenons qu’ici c’est la saison des pluie).

Nous avons le sentiment d’avoir fait un bond dans le temps tant le contraste est saisissant. Nous venons de quitter des gens qui vivent dans la plus grande simplicité et débarquons dans cette cité moderne et cosmopolite.
KL est un mélange incroyable de malais, de chinois et d’indiens. Chacun vit ici avec sa cuisine, ses épices, sa musique, sa langue, son type d’habits, sa religion, son lieu de culte…

Nous visitons la mosquée national et il tient à cœur à un malais de nous servir de guide. Il nous expose sa vision de l’islam (ouverte et actuelle). Il nous explique (par des schémas  que musulmans, juifs et chrétiens ont le même dieu mais qu’ils suivent simplement des écrits, des prophètes différents qui décrivent finalement la même histoire et des principes similaires. Il nous parle également de l’équité entre les Hommes et de la place de la femme (qui est selon lui le double d’un demi homme).
Lorsqu’il apprend que nous sommes architectes, il nous emmène sur le toit de la mosquée et nous expose en détail le fonctionnement de la récupération des eaux de pluie.
C’est une rencontre aussi surprenante qu’intéressante!

Pour la visite du temple hindou, c’est une colonie de singes qui nous sert de guide! Ils sont très rigolos mais tentent de nous voler tout ce que nous tenons en mains et sont parfois un peu agressifs. Ils sont tout de même spectaculairement agiles pour voler les bouteilles des touristes, les ouvrir et les boire!
Le temple se situe dans des grottes gigantesque. C’est le plus grand temple hindou (en dehors de l’Inde). La grotte principale mesure 30 mètres de large, 100 mètres de long et 100 mètres de haut ce qui lui donne une allure et une résonance  de cathédrale gothique.

Enfin (peut-être par mal du pays) nous visitons les chocolateries de la ville! Bornéo étant un grand producteur de cacao, la Malaisie produit beaucoup de chocolat. Nous en visitons plusieurs car nous pouvons goûter toutes les sortes de chocolats (certains ont des goûts très inattendus comme le chocolat au curry) et profitons de ce petit goût de chez nous…

Cette capitale est un mixte entre l’Asie bouillonnante et l’Occident propre et « bien rangé ». Une ville aux allures de grande métropole avec ses buildings, ses fameuses Pertonas (plus hautes tour du monde jusqu’en 2004 et symbole du pétrole malais) et son architecture moderne mais qui a su garder une taille humaine (seulement 2 millions d’habitants) et conserver de grands et beaux parcs (qui sont incroyablement vides).

Bref, c’est une ville futuriste, culturelle et pleine d’histoire!

Comments are closed.

One Response

  1. Pierre & A.-C. says:

    Hello!
    Merci pour votre message de Pâques.
    Profitez de votre temps, car nous sommes toujours en hiver…
    Nous vous écrirons bientôt.
    Bisous!
    Pierre & Anne-Catherine