Naïman Nuur

(GMT +7)

Ce matin je me suis fait léchée par un yak!

Nous goûtons à l’aïrag et au beurre de yak qui est très doux et apprenons à faire de l’alcool (à base d’aïrag)! Nous dégustons également le yaourt de yak qui sera sans conteste la meilleure chose que nous goûterons ces deux semaines! Nous apprenons à faire du pain mongole et à cuisiner sur le feu (alimenté en bouses de yak sèches).
Puis nous aidons la famille à démonter leur yourte car ils s’en vont rejoindre leur emplacement d’hiver.

Nous descendons alors dans la zone des Naïmann Nuur (huit lacs) où il y a neuf lacs en réalité! Nous apprécions la tranquillité de ce lieu désert, prenons le temps d’observer et de construire des « ponts » en galets.
Nous apprenons à jouer à une sorte de jass mongole (mass) avec Puntzuk et Boogii. Mais ce soir il fait vraiment trop froid pour dormir sous tente et nous ne trouvons pas de famille. Nous dormons donc à quatre dans le bus!
Le matin tout est congelé à l’extérieur comme à l’intérieur du bus. Nous ne tardons donc pas à partir.

C’est une zone impraticable en voiture (même pour Puntzuk), nous laissons donc notre chauffeur s’en aller et nous continuons à pied.
Un « guide » vient à cheval pour prendre nos sacs, les amener à la prochaine yourte et est censé nous indiquer le chemin. Mais il est tellement ivre qu’il nous oublie visiblement et nous le perdons après quelques centaines de mètres. Heureusement, le chemin n’est pas très compliqué et nous ne mettons pas long à le retrouver.

Nous traversons une ancienne zone volcanique: les laves refroidis nous donne parfois l’impression d’un paysage lunaire. Les roches sont noires ou anthracites (que ce soit de gros rochers ou du sable au bord de l’eau). Nous passons au bord de cinq lacs avant d’arriver à la yourte où nous passerons la nuit.

Là nous faisons une surprenante rencontre: Un suisse arrivé là on ne sait comment (lui non plus d’ailleurs) seul et à vélo! Il est à bout de force et malade (il a du boire de la boue car il n’avait plus d’eau) et est aux ange de trouver refuge dans cette famille!

Comments are closed.

3 Responses

  1. Mam/Annelis says:

    Je suis bouleversée – et profondément touchée!!! Merci, mes chers, te me donner la possibilité, par ces images et leurs textes, de partager avec vous ce que vous vivez en ce moment – c’est comme si j’étais avec vous!!! Je vous embrasse bien fort,

    Mam/Annelis

  2. Pierre & A.-C. says:

    M A G N I F I Q U E !
    Continuez, c’est très beau!
    On vous embrasse.
    Pierre & A.-C.

  3. Sneza & Cédric says:

    Très belles photos! Enfin des nouvelles de votre aventure!!! Merci, on lit vos histoires avec grand plaisir…

    Bisous!!!