Permaculture design course

(GMT+ 6)

Nous commençons notre dernier cours à Daruma Eco-farm. Pour ce workshop, beaucoup de participants nous rejoignent: un américain vivant en Thaïlande, trois américaines, trois japonais et deux polonais.

Nous hésitons longtemps avant de nous inscrire à ce cours. Nous nous demandons ce qu’est exactement la « permaculture », si ça n’est pas « juste » une forme d’agriculture, si cela peut être intéressant pour nous,… Mais nous nous disons que c’est peut-être une opportunité d’élargir notre horizon architectural, et nous donner en plus, un diplôme reconnu internationalement (qui nous permet également d’enseigner la permaculture en Suisse).

Finalement, c’est un cours où tout les jours, nous découvrons avec passion de nouvelles manières d’approcher l’architecture mais durant lequel nous découvrons aussi énormément de choses sur la vie, les relations humaines et sur nous-même! Nous parlons beaucoup d’agriculture, mais c’est aussi une façon d’aborder le sujet de la construction durable et naturelle et, plus largement, de se poser certaines questions sur notre mode de fonctionnement: penser globalement, agir localement (de la vision globale au détail).

Le workshop est intense. Nous commençons par des cours théoriques en anglais (tous les matins). C’est intéressant mais très pointu. L’après midi, nous avons des activités pratiques, puis nous travaillons en groupe sur des projets (un processus similaire à nos travaux d’architecture mais avec d’autres préoccupations)! Enfin, le soir, nous avons des sessions théoriques jusqu’à 22h (avec la fatigue, c’est parfois difficile de comprendre toutes les subtilités dans la langue de Shakespeare mais nous nous améliorons de jour en jour).

C’est un cours qui dure deux semaines avec un jours de congé au milieu. Ce jour là, (vous vous en doutez peut-être) nous prenons les vélos et filons à « notre » petite plage de kite!
Le vent se lève, puis tombe. Nous ne pouvons pas kiter, mais nous aidons nos amis kiteurs à aménager leur plage, mangeons avec eux des « hot glaces » (des boules de glaces noix de coco dans des pains à hot-dog) et passons une très belle journée.

La deuxième semaine passe « à la vitesse de la lumière » (comme chaque étape de ce voyage), au rythme des exercices, des cours, des marchés du soir et des « chasses » de geckos (que nous mettons derrière l’oreille, oui oui, c’est un nouveau passe-temps!).
Le dernier jour, nous nous payons un massage au SPA (nous avions passé tant de temps dans cette cour pour avoir du réseau mais n’y étions encore jamais entrés réellement)!

Puis, c’est déjà le temps des au-revoir…
L’heure de quitter Too Wa, Mike et Peng, Judith, Kyle et Kazuko, Neil et Sue et tous les participants du cours…
C’est avec beaucoup d’émotions que nous leur disons au-revoir à chacun…
Tout le monde vient nous accompagner à la gare, Neil nous paie encore notre billet de train (un cadeau de plus de cette endroit où l’on a tant reçu)!

« Partir c’est mourir un peu » mais c’est aussi laisser la place a de nouvelles aventures!!!

Un grand merci à chaque personne que nous croisons dans ce voyage et dans nos vies, c’est vous qui les rendez si belles…..

Comments are closed.

3 Responses

  1. Loïse says:

    Juste envie de prendre le premier avion pour vous retrouver 🙂
    Si beau, si magnifique… Gros bisous je pense fort à vous…

  2. Pierre et Anne-Catherine says:

    Tout simplement superbe!
    Pierre & Anne-Catherine